Retour d’expérience d’un été particulier

Cet été fut tout particulièrement étrange…

Partie pour 4 000 km à pied, seule, vers le Portugal ; j’abandonne après une petite semaine de marche.

Le projet escompté.

Le cœur n’y était pas, l’envie non plus… Mais comment cela est-ce possible ? Que vais-je faire ? Bientôt 3 ans que ma vie tourne autour des randonnées au long-cours estivales ! C’est un tremblement de terre qui ébranle tout ce que je construis, tout ce que je pensais être, tout ce qui me définissait depuis trois belles années.

Comme quoi, rien n’est impossible, ni même immuable !

Après 6 jours de marche forcée, de découverte de mes propres limites, je décide d’arrêter. Je n’aurais pas profité une seconde de ces 6 journées de randonnée. Comme un passage obligé vers autre chose, mais quoi ? Je vous assure, passer 6 longues journées, seule, du matin au soir, le ventre noué, les épaules contractées et les jambes lourdes de ne pas avoir envie d’avancer… C’est long, très long ! Alors que la marche représentait la liberté et la joie, elle n’était plus que peine et tristesse. Chaque pas était un sacrifice. Comment ai-je pu tenir aussi longtemps ?

Le côté positif de cet échec, c’est que je me suis enfin rendu compte de l’importance de la réussite des 3 premières randonnées au long-cours réalisées. À chaque départ, rien ne nous dis que nous réussirons. C’est à force de courage, d’abnégation, d’amour pour cette pratique, des paysages traversés et des personnes rencontrées que j’ai réussi à aller au bout de ces 7 500 premiers kilomètres. Ce minable petit raté de 2022 (appelons un chat, un chat), m’a permis de prendre la mesure de ces réussites. Rien n’est normal, rien ne va de soi, il m’a fallu beaucoup d’énergie et d’envie, à ces moments-ci, pour rallier mes objectifs ! J’ai enfin pu jouir pleinement de ces réussites, comme si elles ne m’étaient pas dues, mais bien acquises au travers d’un travail intense et conséquent ! J’en suis, dès à présent fière. Non sans douleur, car je dis adieu à un projet qui me tenait à cœur, mais avec élégance et c’est toujours ça de pris.

Puis l’été s’enchaîne, nous partons sur la Loire à vélo, avec Tancrède, histoire de tromper l’ennui. Perrine me propose de partager quelques jours de marche dans les Cévennes, sur le Chemin de Stevenson. Où je renoue avec mon premier amour, qui reste la marche.

Puis je décide de partir seule pour me challenger un peu, à vélo, jusqu’à Brest. Pour finir, en août, pour partager cette expérience cycliste avec Marie-Lys, sur la Vélodyssée.

Cet été fut un partage d’expérience avec mes proches et j’ai adoré ça, presque autant que d’être seule avec moi-même (au final). Alors merci à vous tous, d’avoir partagé, quelques jours, cette passion qui me transcende. Merci à vous mes lecteurs de continuer à me suivre même si les articles sont moins nombreux et les posts plus ponctuels…. Merci à mes sponsors qui ne se sont pas retirés alors que l’intégralité de mes plans changeait à mesure que l’été avançait… Merci à tous pour votre soutien et votre confiance ! Merci mille fois !

Un petit matin enchanté. L’aventure continue !

Et quoi qu’il en soit, l’aventure continue, car la vie ne s’arrête (heureusement) pas là !

Publié par Jeanne Fauquenot

Passionnée de patrimoine, d'art et d’espaces naturels ; je me suis mise en tête de découvrir, en marchant, ce pays merveilleux qu’est le France. Il m'est alors apparu qu'il m'était nécessaire de partager mes découvertes dans cet extraordinaire monde qui est le nôtre. J'espère que toutes mes aventures vous plairont.

7 commentaires sur « Retour d’expérience d’un été particulier »

  1. Bonjour,
    Merci de parler de cet abandon (pas une defaite!) car on ne lit que des histoires ‘victorieuses’ sur les randos. Le reste est souvent tu. Pourtant, comme tu l’écris, c’est cela qui donne de la brillance aux reussites passées…et à venir !

    J’aime

  2. Quel courage et quelle volonté d’aller ainsi jusqu’au bout de ces envies. Je vous admire vraiment. Combien (dont moi) ont ce rêve dans un coin de leur tête et ne le mette pas en pratique.
    Encore bravo et tenez moi au courant de vos périples 😉

    J’aime

  3. C’ est une magnifique aventure , et pour nous de merveilleux instants de partage. Continuer sur le chemin qui est le votre est qui vous épanouit. La vie n’a pas qu’ une seule route à suivre et les traverses n ‘en sont que plus enrichissantes . A bientôt, pour de nouvelles aventures au fil de la vie

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :